Action urgente de l'Internationale de l'Education

SYRIE : Intervention militaire turque dans le nord-est de la Syrie
L'Internationale de l'Education (IE) encourage la communauté mondiale des éducateur·rices à demander la fin immédiate de l'intervention militaire destructrice des forces turques dans le nord-est de la Syrie, qui a déjà causé des pertes parmi la communauté éducative et gravement perturbé le système éducatif dans la région. 

Selon le Kurdistan Teachers Union, l'un des affiliés de l'IE en Irak, 18 enseignant·es et 22 élèves ont été tués, 22 écoles ont été détruites et 810 endommagées, et 86'000 étudiant·es ne peuvent suivre les cours. Au moins 5'000 réfugié·es seraient arrivés dans la région du Kurdistan iraquien au cours des derniers jours, sans aucune aide humanitaire en place.  

L’IE dénonce fermement cette violence inadmissible et se joint à la communauté internationale pour demander la fin immédiate des attaques contre des civil·es, des enfants, des étudiant·es et des enseignant·es. L'IE exprime sa solidarité avec le peuple kurde en ces heures sombres.

Les écoles et tous les établissements d'enseignement ne doivent pas être ciblés ou utilisés de quelque manière que ce soit lors d’opérations militaires. Les étudiant·es, les éducateur·rices et tous les civils qui ont déjà été témoins des horreurs de la guerre ne doivent pas en être victimes à nouveau. Il faut leur permettre de reconstruire leur vie et leur communauté.

L'IE demande instamment à la Turquie d’entériner la Déclaration sur la sécurité dans les écoles et de mettre en œuvre les Lignes directrices pour la protection des écoles et des universités contre l'utilisation militaire lors de conflits armés.

Le SER a appuyé cette demande de l'IE en formulant par écrit la même demande au président turc, Recep Tayyip Erdoğan.